Nos vêtements, source de pollution marine

Savez-vous que nos vêtements sont une des principales sources de pollution marine ? En effet, les microfibres synthétiques crachées par nos machines à laver sont partout ! Ces fibres plastiques sont tellement minuscules qu’elles passent sans soucis à travers nos stations d’épurations. C’est assez effrayant car cette pollution est quasi invisible !

La chasse aux plastiques a commencé un peu partout dans le monde pour tenter de réduire les 8 millions de tonnes qui finissent chaque année dans l’océan, mais un des premiers coupables de cette pollution marine est souvent oublié : le textile synthétique, polyester, nylon ou encore acrylique 🩳🩱

Mais comment faire pour l’éviter ? On vous donne quelques clés dans cet article:

  1. Laver moins. Au lieu de laver vos vêtements, aérer-les ! Ca marche d’enfer si vous accrochez vos vêtements dans votre salle de bain pendant votre douche. Petit coup de fraîcheur gratis 🍃 Ou un petit coup de désodorisant maison et c’est reparti pour quelques jours (la recette au bas de cet article).
  2. Acheter moins. Et bien oui, puisque chaque production engendre son quota de déchets d’eau polluée…
  3. Opter pour des fibres naturelles. Car ce sont sutout les fibres synthétiques qui posent problème. Dérivées du pétrol, vous pouvez imaginer les problèmes qu’elles posent une fois dans nos océans !
  4. Acheter de seconde main. En lien avec le point 2, on évite un production. Et puis c’est lors de premiers lavages que nos vêtements relachent le plus d’éléments toxiques. Acheter seconde main permet donc de passer cette étape !

Désodorisant maison : recette

En voilà une recette archi simple qui vous prendra 1 minute à préparer. Dans un vaporisateur, mélangez :

  • De l’eau bouillante
  • Du bircarbonate
  • De l’huile essentielle de citron ou 1 càs de jus de citron